En bref

Richard Mosse arrêté en Grèce

Le photographe irlandais Richard Mosse, récent lauréat du prix Pictet 2017 pour sa série Heat Ma...

Le Musée de la Photographie de Charleroi souffle ses trente bougies

Crée en 1987, le Musée de la Photographie de Charleroi fête cette année ses trente ans. «&...

Martin Parr en personne au Metrograph New York

Le photographe britannique Martin Parr, membre de l’agence Magnum Photos, sera en conversation...
PHOTO DU JOUR
Eve Arnold, School for non-violence, Virginia, 1960 © Eve Arnold/Magnum Photos
Eve Arnold, School for non-violence, Virginia, 1960 © Eve Arnold/Magnum Photos

La Bibliothèque nationale de France, accueille jusqu’au 23 février prochain l’exposition présentant les travaux des jeunes photographes de la Bourse du Talent. Cru de l’année 2013, les séries photographiques des lauréats, mentions spéciales et coups de cœur de l’année écoulée ornent ainsi depuis décembre dernier, les cimaises de la bibliothèque François Mitterrand, allée Julien Cain.

Créée en 1998 par Photographie.com et le laboratoire Picto, la Bourse du Talent a pour but d’aider la jeune photographie en récompensant trimestriellement un lauréat sur un thème récurrent (le reportage, le portrait, la mode et la photographie de paysage). C’est en 2007 que la BnF rejoint l’aventure pour exposer chaque année les sujets primés des lauréats.

« Picto, c’est 60 ans de passion et de complicité avec les créateurs et les photographes. En exposant les travaux de ces jeunes talents qui viendront enrichir les collections du Département des Estampes et de la Photographie, Picto apporte son expérience bâtie sur des tours de main, et des savoir-faire transmis de générations en générations. Nous sommes très fiers des artistes détectés cette année et espérons que cette exposition contribuera à leur reconnaissance auprès des collectionneurs, des galeries, et des musées. » Philippe Gassmann, Directeur Général du laboratoire Picto.

Pas d’argent à la clé pour les lauréats, mais une reconnaissance et une visibilité primordiales pour les jeunes photographes participants, qui étend les réseaux. Tous s’accordent pour dire que le fait d’avoir remporté la Bourse, leur donne une énergie supplémentaire pour continuer dans cette voie, parfois difficile.

« Comme tous les auteurs photographes, je suis envahie de doutes, je me remets constamment en question. Obtenir la bourse a donné du crédit à mon travail et cela m’a conforté dans mes choix à un moment donné : j’avais réussi à interpeller le lecteur en retranscrivant ce que j’avais vu et ressenti. Montrer ce visage de l’Afghanistan a été un challenge, je me suis souvent demandée si je ne faisais pas fausse route… Cela m’a également encouragé à poursuivre mon travail (j’ai eu la bourse pour la première partie du travail, au moment où j’entamais une seconde cession de travail). »
« L’exposition m’offre l’occasion de montrer mes images d’une autre manière que dans les journaux ou les magazines, me permettant ainsi de toucher un autre public. »
Sandra Calligaro, lauréate dans la catégorie Reportage avec la série « Afghan Dream »

« Obtenir la Bourse m’a permis de faire des rencontres enrichissantes avec des professionnels, notamment un agent de photographes et des nouvelles personnes intéressées par mon travail ayant fait l’acquisition de tirages originaux. L’exposition à la BnF est un bon vecteur qui m’a permis de me mettre en relation avec le monde de la presse, mais aussi de nouveaux créateurs de mode. Suite à cet événement, mes images ont été publiées dans différents magazines spécialisés, et j’ai pu réaliser une nouvelle série pour une grande maison. »

Marie Benattar, lauréate dans la catégorie Mode

« Je suis particulièrement fière que mes portraits aient été primés et que le jury ait compris ma démarche en soulignant la maturité de mon travail. C’est très courageux de leur part car mes sujets et ma manière de travailler  – d’inspiration classique – est à contre courant des tendances actuelles. Cela m’encourage donc à poursuivre. Ce projet est d’ailleurs amené à m’accompagner toute au long de ma vie. La Bourse m’a ouvert mon réseau de communication et m’a apporté de nouvelles offres de réalisation de portraits et des shootings de pub. Il y a une grande visibilité auprès d’articles de presse et via les sites de tous les partenaires, j’espère que cela continuera et que j’aurai encore l’occasion de parler de mon travail. »
Armelle Kergall, lauréate dans la catégorie Portrait

« Tout récemment primé, je pense que les répercutions se feront sentir sur le long terme. L’exposition n’est pas terminée, ma série non plus. Il est sans doute un peu tôt pour pointer clairement les bienfaits d’un tel prix. Mais vu le prestige, les partenaires, la médiatisation et l’expérience des anciens lauréats (du moins ceux que je connais), je ne doute pas des retombées à venir. La bourse constitue une marque importante dans ma carrière de jeune photographe. voire même de ma carrière tout court. C’est aussi l’adoubement d’une pratique entamée il y a 5 ans par un jury de la profession. C’est donc un signe que je ne me suis peut-être pas trompé de voie. Et donc un réconfort. »
Léo Delafontaine, lauréat dans la catégorie Paysage avec la série « Barentsburg »

Aux côtés des lauréats, sont également exposés les photographes ayant reçu une mention spéciale du jury, et des séries « coups de coeur » : Cécile BurbanAlexandra Frankewitz, Vincent Gouriou, Mathieu Missiaen, Matthias Pasquet et Elodie Marchand, Georges Pacheco, Sandra Reinflet, TTY et Bénédicte Vanderreydt.

Jeunes Photographes de la Bourse du Talent
Exposition collective
du 19 décembre 2013 au 23 février 2014

Bibliothèque nationale de France François-Mitterrand
Allée Julien Cain
Quai François Mauriac
75013 Paris
France
Entrée libre

http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_expositions/f.bourse_talent_2013.html
http://www.picto.fr
http://www.sandracalligaro.com
http://marie-benattar.com
http://www.armellekergall.com
http://www.leodelafontaine.com
http://www.tty-art.com
http://cecileburban.com
http://www.benedictevanderreydt.com/

 

En savoir plus

Portfolio
Sandra Calligaro
Afghan Dream

La série Afghan Dream, est un travail au long cours que je réalise depuis 2011: ayant moi-même habité à Kaboul pendant plusieurs années, j’ai voulu rendre compte de l’expérience de la ville au quotidien via mon regard d&...

Les Prix
Bourse du Talent : un livre chez Delpire et une exposition à la BnF

Créée il y a 18 ans, la Bourse du Talent est presque une institution. Ces prix, conçus pour mettre en lumière la jeune génération, désignent un lauréat dans quatre catégories : Paysage, Portrait, Mode et Reportage. Nouveauté cette année : un livre est paru aux édition...