En bref

Richard Mosse arrêté en Grèce

Le photographe irlandais Richard Mosse, récent lauréat du prix Pictet 2017 pour sa série Heat Ma...

Le Musée de la Photographie de Charleroi souffle ses trente bougies

Crée en 1987, le Musée de la Photographie de Charleroi fête cette année ses trente ans. «&...

Martin Parr en personne au Metrograph New York

Le photographe britannique Martin Parr, membre de l’agence Magnum Photos, sera en conversation...
PHOTO DU JOUR
Eve Arnold, School for non-violence, Virginia, 1960 © Eve Arnold/Magnum Photos
Eve Arnold, School for non-violence, Virginia, 1960 © Eve Arnold/Magnum Photos

Lunn « Pop Up » Galerie présente une exposition de nouvelles photographies par Takeshi Shikama réalisées lors de ses excursions aux Etats-Unis et en Europe.

Parcourant les forêts du Japon, des Etats-Unis, et d’Europe depuis douze ans, l’objectif de Takeshi Shikama s’est aussi attardé sur des paysages épurés, des espaces urbains où la nature cohabite avec la pierre. Son regard cherche le même équilibre entre ombre et lumière, tisse les mêmes rapports entre sujet et cadre et construit ses ‘haikus visuels’ avec la même grâce dont il imprègne ses compositions sylvestres.

Entre 2011 et 2013, Takeshi Shikama a pu amplifier sa vision des espaces « hors forêt ». Il réalise de nombreuses images en Europe, dont deux séries majeures en Espagne (Galicia) et en Ecosse (Isle of Skye).

La série sur la Galice rappelle le traitement que le photographe a réservé à l’île d’Hokkaido. La densité de cette nature côtière et la diversité des lieux : vallées emboisées, champs sauvages, plages vierges, rivages rocheux, inspirent et bouleversent son oeil. Tout évoque le Japon natal de l’artiste.

En résidence d’artiste sur l’Ile de Skye, Takeshi Shikama s’intéresse aux cercles de pierres : « Ancient Stones ». Pour saisir les détails de ces menhirs qui se dressent au milieu de ces plaines fouettées par les vents, comme des forêts de granit ou des doigts tendus vers le ciel, ou ces nuages orageux omniprésents, le photographe déploie tout son savoir-faire technique. Les conditions de prises de vues sont difficiles et, pour produire les tirages qu’il expose à la fin du séjour, il doit se résoudre à utiliser la lumière du soleil pour développer ses premiers négatifs.

S’inscrivant dans la continuité de son premier opus « Silent Respiration of Forests », il en approfondit la direction prise dans sa série « Evanescence : Landscape ». Les paysages récents de Takeshi Shikama forment un ensemble nouveau, qu’il nomme « Contemplation » et qui regroupe ses images réalisées en France (Fontainebleau, Normandie), aux Pays Bas ou en Italie.

Egalement présentée en avant-première, les premiers tirages de la série « Garden of Memory : Animals and Plants » que l’artiste a réalisé entre 2008 et 2014. Pensée comme une arche de Noé contemporaine, cette série de portraits d’animaux taxidermisés et mis en scène, d’espèces végétales sous serre, est à la fois un testament visuel et un constat doux-amer.

 

L’épreuve au platine/palladium

Takeshi Shikama accorde autant d’importance aux détails de la prise de vue qu’à l’objet photographique : l’épreuve. Ses tirages réalisés à la main, utilisent la technique du platine/palladium. Il applique lui-même l’émulsion sur chaque feuille, en détermine le temps d’exposition, révèle l’image, la fixe, et sèche le tirage. Ce long processus minutieux requiert le niveau d’attention et la patience d’un artisan qui éprouve un profond respect pour son sujet et qui professe une passion authentique pour son travail.

En 2013, Amanasalto, spécialistes du tirage platine/palladium grand format, a produit une sélection de 12 images de Takeshi Shikama dans une petite édition, limitée à cinq exemplaires. Ces tirages sont réalisés par Motoyuki Kubo et son équipe, dans les laboratoires spécialement conçus par Amanasalto, à Tokyo, au Japon, sous la supervision de l’artiste.

Les œuvres de Takeshi Shikama sont présentes dans les collections permanentes de la Bibliothèque Nationale de France (Paris, France), Hermes International (Paris, France), le Museum of Photographic Arts San Diego (Californie, Etats-Unis), le Museet for Fotokunst Brandts (Odense, Danemark), le Museum of Fine Arts, Houston (Texas, Etats-Unis), le Santa Barbara Museum of Fine Art (Californie, Etats-Unis), le Davison Art Center, Wesleyan University (Conneticut, Etats-Unis), le Portland Art Museum (Oregon, Etats-Unis), le Kiyosato Museum of Photographic Arts (Kiyosato, Japon) et le San Francisco Museum of Modern Art, (Californie, Etats-Unis).

EXPOSITION
Takeshi Shikama
Contemplation & Garden of Memory
Du 27 mars au 28 avril 2015
LUNN « POP » UP GALERIE
12, rue Léonce Reynaud
75116 Paris

www.lunn-galerie.com

http://www.shikamaphoto.com

 

En savoir plus

PHOTOGRAPHE
Takeshi Shikama

Takeshi est un photographe japonais né en 1948 in Tokyo.

Exposition
Paris: Takeshi Shikama –Respirations des forêts

Il y a plus de 11 ans, Takeshi Shikama s'est perdu dans la forêt, au détour d'un sentier de montagne, attiré par l'obscurité des arbres. Il revient sur ce même lieu le lendemain avec une chambre photographique pour tenter de capter son essence, son âme. Depuis, il n'a cess...

Exposition
Takeshi Shikama par Christophe Lunn

J'ai fait la connaissance de Takeshi Shikama à Arles aux Rencontres de la Photographie, où je participais à la lecture de portfolios d'apprentis photographes (dont certains confirmés). La plupart des candidats apportent un book, ou un portfolio de tirages (souvent jet d'encre...

Exposition
Vernissages de la rue Léonce Reynaud par Samuel Kirszenbaum

Rue Léonce Reynaud face à la Fondation Yves Saint-Laurent, la soirée du 9 avril, deux vernissages, deux styles. Entre les deux, une ligne rouge pour faire le lien entre deux univers que la technique rapproche. Au 4, la sublime subtilité des gris platin...