En bref

Le musée Nicéphore Nièpce recrute son directeur

Le musée Nicéphore Niépce et la ville de Chalon-sur-Saône recherchent un directeur. Fort d&rsq...

Les vainqueurs du Prix de Photographie Magnum et LensCulture annoncés

L’agence Magnum Photos a annoncé les vainqueurs de son tout jeune prix de photographie. Il s&...

Record de vente pour Wolfgang Tillmans

Le photographe allemand Wolfgang Tillmans, âgé de 48 ans, a vu son oeuvre Freischwimmer #84 être...
PHOTO DU JOUR
Luciana Pampalone, Graflex, 2012 © Luciana Pampalone
Luciana Pampalone, Graflex, 2012 © Luciana Pampalone
A l’occasion de la sortie de Moonlight Zoo, la première monographie de Jean-François Lepage, à paraître en avril 2015 aux éditions Prestel, la Galerie Madé présente sa dernière série intitulée Recycle (Prelude) – le premier opus de son nouveau travail photographique.
 
Jean-François Lepage (né en 1960) est photographe mais sa méthode de travail est comparable à celle d’un peintre. Ses œuvres, à la fois séduisantes et inquiétantes, sont le résultat d’un processus créatif particulier : il découpe et grave la surface du négatif pour faire évoluer l’image originale. Au fil de déconstructions radicales, il aboutit à un tirage photographique. Son processus est immersif et absolu. C’est un acte d’expression, d’exploration, de découverte physique, cérébrale et émotionnelle, qui, pour le photographe, relève de la purification. « Je suis comme un chirurgien qui fait face à son patient avec lucidité et engagement, mais avec l’absolue certitude que la seule personne que je peux vraiment sauver, c’est moi-même. » Depuis trente-cinq ans et ses premières images publiées dans Depeche Mode, Jean-François Lepage a choisi de travailler de façon sporadique pour la presse et la publicité tout en prenant le temps de poursuivre sa recherche artistique. Pendant une période de treize années qui l’éloignera des magazines, il s’engage dans la peinture en sa forme la plus pure. Lepage a su maintenir les caractéristiques si particulières de son travail photographique. Récemment, Lepage a décidé de s’éloigner une fois de plus de la mode. Il recycle aujourd’hui des photographies de ses archives afin de construire de nouvelles images qu’il décrit comme encore « photographiques, mais plus abstraites. » Il enrichit sa palette en découpant les chutes de pellicules photographiques, particulièrement le Polaroid 891, un film couleur transparent qu’il utilisait dans les années 90.
 
Phil Bicker
Extrait de la préface du livre Moonlight Zoo
par Jean-François Lepage, Éditions Prestel 2015
 
Phil Bicker est actuellement rédacteur photo sénior au Time et Time.com. Il a été le directeur artistique du magazine The Face et directeur de création de Vogue Hommes International, The Fader et Magnum Photos, New York.
 
 
EXPOSITION
Recycle (prelude) de Jean-François Lepage
Du 13 mars au 9 mai 2015
Galerie Madé
30 Rue Mazarine
75006 Paris
France

http://moonlightzoo.com
http://galeriemade.com

 

En savoir plus

PHOTOGRAPHE
Jean-François Lepage

Jean-François Lepage est né en 1960 à Paris (France).

Tendances
Jean-François Lepage
Moonlight Zoo

Jean-François Lepage est né à Paris en 1960. Très tôt, il commence à pratiquer la peinture et la photographie. À l'âge de 20 ans, Jean François Lepage crée des univers graphiques uniques qui reçoivent une ...

Tendances
Tendances: Jean-Francois Lepage
Inside the mirror

La Galerie Madé présente Inside the Mirror, une exposition rétrospective du travail de Jean-François Lepage. Photographe de mode réputé au style singulier, Jean-François Lepage concilie ici ses deux principales activités et ...