En bref

Appel à candidatures : Prix Bayeux-Calvados 2017

Le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre 2017 a soif de connaître vos travaux. Les can...

Début de la 3e édition de Photo se Livre à Aix-en-Provence

Du 30 mai au 17 juin, la galerie Fontaine Obscure à Aix-en-Provence accueille le festival Photo se...

Mathias Depardon interrompt sa grève de la faim

Arrêté le 8 mai dernier lors d’un reportage pour National Geographic, et détenu depuis à ...
PHOTO DU JOUR
Annie Leibovitz, Photos tirées de la série Driving © Annie Leibovitz
Annie Leibovitz, Photos tirées de la série Driving © Annie Leibovitz

Deuxième composante du festival Planche(s) Contact, le Concours Etudiants Fondation Louis Roederer accueille chaque année, le temps d’une résidence, dix étudiants* provenant en 2015 de trois des meilleures écoles européennes de photographie.

Tout comme les photographes invités du festival, les dix étudiants en photographie imaginent un projet personnel qui s’appuie sur leur univers visuel et qui s’empare de l’une des facettes de la ville de Deauville, qu’ils découvrent alors. Leur travail est exposé durant toute la durée du festival aux Franciscaines et soumis à un jury présidé par Bettina Rheims.

Le prix de la Ville de Deauville est doté par la Fondation Louis Roederer et décerné par le jury** Planche(s) Contact. Ce dernier s’est réuni samedi 24 octobre pour choisir la lauréate de cette édition 2015 : il s’agit d’Anna Broujean, étudiante à l’Ecole Nationale Supérieure d’Arles. Une bourse de 5 000 € et une commande d’exposition pour la prochaine édition de Planche(s) Contact lui sont donc attribuées. A l’issue du Festival, les tirages photographiques rejoindront la collection publique et photographique de la Ville de Deauville.


Rencontre avec Anna Broujean

L’Oeil de la Photographie : Quelle idée vous faisiez vous de Deauville et comment avez vous élaboré votre proposition artistique?

Anna Broujean : « Pour mon projet, intitulé Office de Tourisme, j’ai choisi de travailler sur ce quiefait habituellement l’office de tourisme et de le détourner.Office de Tourisme s’interroge sur la représentation des acteurs culturels et touristiques d’une ville à travers sa documentation. En réalisant des cartes postales, des dépliants, des affiches, des plans, je propose une relecture fictionnelle inspirée de ma propre découverte deauvillaise. Invitant l’étrange et l’humour à faire partie intégrante de cette nouvelle expérience touristique, le visiteur peut consulter librement les documents, mis à sa disposition, qui lui proposent de partir en safari observer les comportements humains des mouettes, de faire une visite guidée des plus belles moquettes de la ville, d’explorer le musée du coquillage ébréché ou encore d’examiner des cartes postales – photos-montages réalisés à partir de réelles archives représentant Deauville à l’époque du maire M. Saucisse.
Je n’appréhende pas la photographie comme un médium auto-suffisant mais comme s’enrichissant au contact d’autres pratiques ; ici, c’est l’écriture qui est convoquée pour proposer une expérience globale et immersive.


ODLP : Est ce votre première participation à un prix? un festival?

AB : J’ai précédemment participé au 59ème Salon de Montrouge, au Mash-Up festival (au Forum des Images à Paris). J’ai également été exposée à Paris, Berlin, Londres, Marseille et Arles et mes vidéos ont été diffusées sur Arte.


ODLP : Quelles ont été vos relations avec les deauvillais?

AB : J’ai été amenée à fréquenter les mouettes de Deauville durant mon séjour ; elles sont très accueillantes et ma foi, plutôt photogéniques.


ODLP : Racontez nous une anecdote pendant votre résidence…

AB : Enquêtant sur M. Saucisse, premier maire de Deauville, j’ai eu l’opportunité de visiter son caveau familial dans le cimetière de la ville. Grande surprise : la famille Saucisse (ou plutôt : l’une des familles ayant résidé à Deauville, Saucisse étant un nom courant dans la région) s’est unie aux Conard au début du XXème siècle. »

* Les 10 étudiants invités pour la résidence 2015 sont :
Anna Broujean (ENSP)
– Carl Bigmore (London College of Communication)
– Marguerite Bornhauser (ENSP)
– Ryan Nell (London College of Communication)
– KOS (London College of Communication)
– Miriam Stanke (London College of Communication)
– Coline Amos (Ecole Cantonale d’Art de Lausanne)
– Jacques-Aurélien Brun (Ecole Cantonale d’Art de Lausanne)
– Younes Klouche (Ecole Cantonale d’Art de Lausanne)
-Jean-Vincent Simonet (Ecole Cantonale d’Art de Lausanne)

**Le Jury était composé de :
– Bettina Rheims, présidente
– Isabelle Huppert,
– Héloïse Conesa, conservatrice en charge de la photographie contemporaine à la BnF
– Babeth Djian, directrice magazine Numero
– Aurélie Tisseyre, directrice stratégie et développement de L’Oeil de la Photographie
– Marin Karmitz, fondateur de la société MK2
– Philippe Augier, maire de Deauville
– Serge Bramly, écrivain
– Thierry Consigny, publicitaire
– Alain Genestar, directeur magazine Polka
– Thierry Grillet, directeur de l’action culturelle de la BnF
– Didier Mouchel, ancien chef de projet mission photo, pôle images de Haute-Normandie.

FESTIVAL
Planche(s) Contact
Du 17 octobre au 29 novembre 2015
Ville de Deauville
France
http://www.deauville-photo.fr