En bref

Richard Mosse arrêté en Grèce

Le photographe irlandais Richard Mosse, récent lauréat du prix Pictet 2017 pour sa série Heat Ma...

Le Musée de la Photographie de Charleroi souffle ses trente bougies

Crée en 1987, le Musée de la Photographie de Charleroi fête cette année ses trente ans. «&...

Martin Parr en personne au Metrograph New York

Le photographe britannique Martin Parr, membre de l’agence Magnum Photos, sera en conversation...
PHOTO DU JOUR
Eve Arnold, School for non-violence, Virginia, 1960 © Eve Arnold/Magnum Photos
Eve Arnold, School for non-violence, Virginia, 1960 © Eve Arnold/Magnum Photos

Quand je vois quelqu’un dans un photomaton, je commence à imaginer qui il est ou qui il voudrait être. Comme on ne vois pas son visage, l’imaginaire peut planer…
Cette série est le résultat de ce jeu. J’essaye de dire l’Identité de mes amis ou je l’invente.
J’aime bien l’idée de découvrir l’identité (ou une identité) de quelqu’un à travers un travail ou une passion ou un façon d’être. Sans voir le visage et comme si l’identité est racontée par la personne qui est dans la photo.
J’ai commence cette série en Octobre 2015 avec la photo de la danseuse et je n’ai pas encore finie de m’amuser face à un photomaton.

Francesca Torracchi