En bref

Richard Mosse arrêté en Grèce

Le photographe irlandais Richard Mosse, récent lauréat du prix Pictet 2017 pour sa série Heat Ma...

Le Musée de la Photographie de Charleroi souffle ses trente bougies

Crée en 1987, le Musée de la Photographie de Charleroi fête cette année ses trente ans. «&...

Martin Parr en personne au Metrograph New York

Le photographe britannique Martin Parr, membre de l’agence Magnum Photos, sera en conversation...
PHOTO DU JOUR
Eve Arnold, School for non-violence, Virginia, 1960 © Eve Arnold/Magnum Photos
Eve Arnold, School for non-violence, Virginia, 1960 © Eve Arnold/Magnum Photos

Qu’est ce qu’une photographie ouvre ? Que devient entre autres le mot créer quand la nudité du portrait l’ouvre, c’est-à-dire l’agrandit, le caresse ? En quel sens l’« image» peut-elle être mise à nu ? Ce sont là les questions posées par Jacqueline Devreux dont les œuvres créent une sidération absolue parce que fractale mais sans provocation. Elles rattachent la nudité à l’exhibition mais font beaucoup plus : elles offrent un pas au-delà. Le mot « photographie » est  mis à nu tant ce que crée l’artiste belge  est  dépourvu de ce qui à l’ordinaire lui sert d’accompagnement dans l’épreuve de la nudité. A l’admiration complice fait place la réflexion.

La nudité s’oppose au dévoilement, le dévoilement à la nudité. Reste l’exhibition fiévreuse du langage photographique.  Jouant – pour la galerie et parfois prêtresse « démoniaque » – l’artiste telle la Madame Edwarda de Bataille  intime un ordre au voyeur : « tu dois regarder, regarde. » Mais il ne faut pas se tromper : les œuvres sont une invitation à nous dévisager et à nous déchiffrer. Toutefois l’œuvre ne cherche pas la communication d’un secret mais la communion dans le secret de l’incommunicable. L’œuvre met en scène l’intime pour qu’il résonne d’un écho collectif. En ce sens l’artiste reste fidèle à ce que Valéry écrivait dans « Littérature » : « le meilleur ouvrage est celui qui garde son secret le plus longtemps ».

EXPOSITION
« J’aurai ta peau »
Jacqueline Devreux
Du 16 avril au 4 mai 2016
Galerie Pierre Hallet
Rue Ernest Allard 33
1000 Bruxelles
Belgique
https://www.galeriepierrehallet.com
http://www.jacquelinedevreux.be

En savoir plus

LIEUX
Galerie Pierre Hallet

https://www.galeriepierrehallet.com

PHOTOGRAPHE
Jacqueline devreux

jacqueline devreux lives and works in brussels (1963)