En bref

Appel à candidatures : 1er Grand Prix Photographique de Bretagne

La Bretagne lance son tout premier concours de photographie. Ouvert aux « photographes pr...

Galeries : MIA Photo Fair 2018 ouvre ses candidatures

La dix-huitième édition de la MIA Photo Fair se tiendra du 9 au 12 mars 2018 à Milan. La foire a ...

Bieke Depoorter remporte le Prix Levallois 2017

Le Prix Levallois 2017 de la jeune photographie internationale a été désignée à la photographe...
PHOTO DU JOUR
Joe Shore, Marilyn Monroe (In shorts), 1952 © Joe Shore and Fahey/Klein Gallery, LA
Joe Shore, Marilyn Monroe (In shorts), 1952 © Joe Shore and Fahey/Klein Gallery, LA

« Car tous les dîners sont préparés ; les assiettes et tasses lavées ; les enfants envoyés à l’école et partis à travers le monde. Rien ne reste de tout cela. Tout a disparu, tout est effacé. Ni la biographie ni l’Histoire n’ont un mot à dire de ces choses. »

Virginia Woolf, Une chambre à soi

Vivian Maier (1926-2009) exerça le métier de gouvernante d’enfants à Chicago, au début des années 1950 et ce pendant plus de quatre décennies. Toute une vie passée inaperçue, inéluctablement, jusqu’à la récente découverte, en 2007, de son corpus photographique : une œuvre colossale, constituée de plus de 120.000 négatifs, de films super 8 et 16mm, d’enregistrements divers, de photographies éparses et d‘une multitude de pellicules non développées. En dépit du peu de recul dont nous disposons aujourd’hui pour confronter les différentes analyses scientifiques et critiques de ce travail, il apparaissait opportun de montrer une sélection non-exhaustive, mais cependant représentative des images de la photographe.

Cette première présentation permet d’apprécier la qualité d’un regard et la subtilité avec laquelle Vivian Maier s’est appropriée le langage visuel de son époque.

Pendant son temps libre, Vivian Maier photographiait la rue, des gens, des objets, des paysages ; en définitive, elle photographiait ce qu’elle voyait, tout simplement, abruptement. Elle a su retenir, pendant une fraction de seconde, son temps. Elle a raconté la beauté des choses ordinaires, cherchant dans le quotidien, dans le banal, les fissures imperceptibles, les inflexions furtives du réel.

Son monde, c’était les autres, des inconnus, des anonymes, que Vivian Maier effleure le temps d’une seconde, de sorte que ce qu’elle mesurait avec son appareil photo était d’abord un rapport de distance, cette même distance qui faisait de ces personnages, les protagonistes d’une anecdote sans importance. Et même si elle osait des cadrages impérieux, déconcertants, Vivian Maier reste au seuil de la scène qu’elle photographie, voire au-delà, jamais en deçà pour ne pas en être invisible. Elle prend part à ce qu’elle voit et devient elle aussi sujet.

Les reflets de son visage, son ombre qui s’allonge sur le sol, le contour de sa silhouette se projettent  dans le périmètre de l’image photographique. Vivian Maier réalise de nombreux autoportraits tout au long de ces années avec l’insistance de quelqu’un en quête de soi-même. Elle cultivait une certaine obsession, moins pour l’image en soi que pour l’acte de photographier, pour le geste, comme un accomplissement en devenir. La rue était son théâtre et ses images, un prétexte.

Anne Morin

Anne Morin est la commissaire de Vivian Maier, In Her Own Hands et est commissaire d’expositions indépendante.

Vivian Maier
In Her Own Hands
8 octobre – 8 janvier 2017
Palazzo dell’Arengario di Monza, Italy
Piazza Roma
20052 Monza
Italy
Exposition produite par diChroma photography

www.dichroma-photography.com

En savoir plus

PHOTOGRAPHE
Vivian Maier

Vivian Maier, née le 1ᵉʳ février 1926 à NY et morte le 21 avril 2009 à Chicago, est une photographe de rue américaine dont le travail est demeuré inconnu jusqu'à sa mort et sa décou...

Exposition
Vivian Maier et Lu Yuanmin : Shanghai Meets Chicago, Chicago Meets Shanghai

L'exposition Shanghai Meets Chicago, Chicago Meets Shanghai confronte l’Amérique de l’après-guerre à son homologue moderne: la Chine. Jusqu'au 26 juin 2015, la kunst.licht gallery de Berlin présente les travaux photographiques de deux ...

Exposition
Vivian Maier: In her own hands, à la Howard Greenberg Gallery

La galerie Howard Greenberg organise dans une de ses trois salles une énième exposition des photographies retrouvées de Vivian Maier. Sauf qu’au milieu, ou plutôt en aparté des noir et blanc dont on connaît aujourd’hui bien la t...

Événement
Les chroniques américaines de Vivian Maier

Une œuvre produite secrètement découverte par hasard et tardivement : il n’en faut pas plus pour faire de Vivian Maier une héroïne de l’histoire de la photographie. L’exposition “Chroniques américaines” présentée au centre d’art Campredon à l’Isle-sur-la-So...