En bref

Appel à candidatures : 1er Grand Prix Photographique de Bretagne

La Bretagne lance son tout premier concours de photographie. Ouvert aux « photographes pr...

Galeries : MIA Photo Fair 2018 ouvre ses candidatures

La dix-huitième édition de la MIA Photo Fair se tiendra du 9 au 12 mars 2018 à Milan. La foire a ...

Bieke Depoorter remporte le Prix Levallois 2017

Le Prix Levallois 2017 de la jeune photographie internationale a été désignée à la photographe...
PHOTO DU JOUR
Joe Shore, Marilyn Monroe (In shorts), 1952 © Joe Shore and Fahey/Klein Gallery, LA
Joe Shore, Marilyn Monroe (In shorts), 1952 © Joe Shore and Fahey/Klein Gallery, LA

Forcella est comme poignardée dans les entrailles profondes de Naples. C’est l’un des quartiers les plus anciens et les plus petits de la ville, connu comme le foyer des gangs mafieux les plus violents et les plus féroces. Dans Forcella, le temps est suspendu, figé dans une ère indéfinie qui retient le souffle de l’après-guerre aux années 80. La modernité et la mondialisation n’ont pas pénétré la vie quotidienne des habitants. Oubliée par les institutions, abandonnée, maudite à jamais depuis le tremblement de terre qui s’y ai déroulé dans les années 1980, Forcella est également un lieu où les citoyens suivent des rites antiques d’amitié et de politesse. Forcella est comme l’archétype de toute la ville de Naples. Nous avons continué notre exploration à travers d’autres lieux comme le Quartieri Spagnoli, Sanità, et les plages de la ville, la grande promenade Caracciolo et les plages de la ville de la grande promenade Caracciolo. L’atmosphère était la même. Partout la pauvreté est reine et la camorra le roi.

Jean-Marc Caimi & Valentina Piccinni

http://www.caimipiccinni.com/