En bref

Koudelka en personne à l’Anthology Film Archives

The Anthology Film Archives (New York) welcomes on Monday 26 the Czech photographer Josef Koudelka M...

Willy Ronis au Château de Tours

Demain, mardi 27 juin, ouvrira l’exposition du Jeu de Paume et du Château de Tours, consacré...

Richard Mosse arrêté en Grèce

Le photographe irlandais Richard Mosse, récent lauréat du prix Pictet 2017 pour sa série Heat Ma...
PHOTO DU JOUR
Eve Arnold, School for non-violence, Virginia, 1960 © Eve Arnold/Magnum Photos
Eve Arnold, School for non-violence, Virginia, 1960 © Eve Arnold/Magnum Photos

Il y a quelques jours, nous avons reçu un email de Jacques Revon, un merveilleux personnage et photographe humaniste, accompagné d’images. Il écrivait : « Cher Jean-Jacques. À une époque où l’intolérance ne cesse de grandir, je voudrais simplement te proposer de regarder quelques instants ces photographies d’une famille paisible que j’ai rencontrée fortuitement, et qui accepta sans réticence de poser devant l’objectif de mon Rolleiflex. Nous sommes en 1967 dans la campagne, près de Roanne, dans le département de la Loire, en France. À cette époque, je suis apprenti photographe chez mon père et je suis déjà convaincu que le plus important dans ma vie sera la rencontre avec les autres, l’écoute et l’échange dans le respect. Dans tes rubriques, ne serait-il pas possible par les temps qui viennent, de suggérer à des photographes de proposer des images qui témoignent d’un regard humaniste sur le quotidien de chacun, montrer que nous sommes faits pour vivre ensemble et non pas repliés sur notre propre existence ? »

Jacques a raison. À l’heure où l’intolérance, l’invective, la peur de l’autre, triomphent de toute part, il est presque de notre devoir d’ouvrir notre journal à « l’argentique de l’humanisme ». L’idée est belle : nous rassembler autour de notre passion, la photographie, un langage devenu universel, qui a contribué depuis sa création à combattre les inégalités, les oppressions et les injustices, et à ouvrir un dialogue entre les hommes.

Nous invitons ainsi les photographes, amateurs et professionnels, bons ou mauvais, les pas photographes, les gros, les minces, les petits, les grands, les noirs, les jaunes, les blancs, les rouges, les homosexuels, les hétérosexuels, les transsexuels, les moches, les beaux, les vieux, les jeunes, les riches, les pauvres, les conformistes, les marginaux, et tous ceux qui croient, comme Jacques Revon, que la rencontre des différences est une chance, à nous envoyer leurs photographies symbolisant l’humanisme, la compréhension et la bienveillance, quelle que soit l’époque, la géographie, la technique, la couleur ou les protagonistes.

Nous les publierons, ensemble, comme une collection de voix en faveur de la tolérance.

Jean-Jacques Naudet

 

Merci d’envoyer toutes vos photographies à info@loeildelaphotographie.com.

En savoir plus

PHOTOGRAPHE
Jacques Revon
Photo daily news
La tolérance : Daniel Olivier, Quartier populaire de Nantes

Il y a une semaine, nous vous avions invités à nous envoyer des photographies symbolisant pour vous la tolérance, et montrant ainsi la beauté des différences humaines. Vous avez déjà été très nombreux à répondre à cet appel et à nous en envoyer. Nous vous présenton...