En bref

Koudelka en personne à l’Anthology Film Archives

The Anthology Film Archives (New York) welcomes on Monday 26 the Czech photographer Josef Koudelka M...

Willy Ronis au Château de Tours

Demain, mardi 27 juin, ouvrira l’exposition du Jeu de Paume et du Château de Tours, consacré...

Richard Mosse arrêté en Grèce

Le photographe irlandais Richard Mosse, récent lauréat du prix Pictet 2017 pour sa série Heat Ma...
PHOTO DU JOUR
Eve Arnold, School for non-violence, Virginia, 1960 © Eve Arnold/Magnum Photos
Eve Arnold, School for non-violence, Virginia, 1960 © Eve Arnold/Magnum Photos

La photographe Anna Filipova travaille sur les questions environnementales et sociales dans les pays nordiques et la zone arctique. Elle vient de recevoir la bourse Photographe de la Fondation Jean-Luc Lagardère pour mener un projet au Groenland qui mesure l’impact du développement de l’industrie minière sur les mutations du paysage et l’évolution du mode de vie des populations locales.

Originaire de Bulgarie, Anna Filipova grandit à Londres où elle fréquente deux écoles réputées : le Saint Martins College of Art and Design puis le Royal College of Art. C’est dans ce contexte qu’elle s’initie à la photographie et à la communication visuelle, mais sa formation n’est jamais dissociée d’un intérêt prononcé pour la science.

Très rapidement, à travers l’enseignement de professeurs qui croisent art et environnement, son regard se porte vers les pays nordiques. Elle effectue un premier séjour en Islande et cela fait maintenant sept ans qu’elle explore cette région du monde où elle étudie les causes et les conséquences des changements climatiques. Le futur de beaucoup de ces territoires est lié à l’exploitation intensive des ressources minières et pétrolières. Celles-ci participent du réchauffement de l’atmosphère et ont une incidence sur les mutations progressives du paysage.

Mais Anna Filipova s’intéresse également aux changements qui affectent les habitudes de vie et de travail des populations ; notamment les Inuites qui résident au Groenland et sont contraints de déplacer leurs activités. C’est grâce à un prix décerné par la European Cultural Foundation qu’elle découvre cette immense étendue de terre recouverte aux trois quarts d’une calotte glacière. Les questionnements scientifiques qui l’animent vont dès lors se préciser et l’expérience de la photographie s’enrichir. Elle effectue un travail en noir et blanc sur les mines de charbon dont l’approche n’est pas sans rappeler celle d’un Sebastião Salgado, mais dans un style moins emphatique. Elle ressent très vite le besoin de retourner sur place pour développer son travail sous d’autres formes, notamment en ayant recours à la couleur. Celle-ci lui permettra de mieux saisir les détériorations de l’environnement.

Sans toutefois perdre de vue le destin des Inuites : afin de compléter son témoignage sur un quotidien qui ne cesse de s’appauvrir, elle s’est initiée à la vidéo. Celle-ci donne une nouvelle dimension à sa passion documentaire. Elle sera accompagnée cette année par la Fondation Jean-Luc Lagardère qui lui offre la possibilité d’effectuer deux nouveaux séjours au Groenland : au printemps et à la fin de l’automne, c’est-à-dire au moment où s’opèrent de grands changements dans les lumières et les couleurs du paysage.

Gabriel Bauret 

Gabriel Bauret est commissaire d’exposition indépendant et auteur d’ouvrages sur la photographie.

 

Informations pratiques :

Chaque année, une dotation de 15 000 euros est décernée par la Fondation Jean-Luc Lagardère à un photographe (francophone) de moins de 35 ans souhaitant réaliser un projet original et innovant à caractère documentaire. Vous avez jusqu’au 10 juin 2017 pour déposer votre dossier !

Pour plus d’informations sur la bourse Photographe de la Fondation et télécharger un dossier de candidature, cliquez ici : http://www.fondation-jeanluclagardere.com/bourses/presentation/photographe

En savoir plus

Non classé
Bourse Photographie Fondation Lagardère

La Fondation Lagardère vient de remettre sa bourse de photographie 2016 Cette bourse est attribuée à un jeune photographe professionnel désireux d’effectuer en France ou à l’étranger, une production photographique à caractère documentaire, dans le domaine social,é...