En bref

Appel à candidatures : 1er Grand Prix Photographique de Bretagne

La Bretagne lance son tout premier concours de photographie. Ouvert aux « photographes pr...

Galeries : MIA Photo Fair 2018 ouvre ses candidatures

La dix-huitième édition de la MIA Photo Fair se tiendra du 9 au 12 mars 2018 à Milan. La foire a ...

Bieke Depoorter remporte le Prix Levallois 2017

Le Prix Levallois 2017 de la jeune photographie internationale a été désignée à la photographe...
PHOTO DU JOUR
Joe Shore, Marilyn Monroe (In shorts), 1952 © Joe Shore and Fahey/Klein Gallery, LA
Joe Shore, Marilyn Monroe (In shorts), 1952 © Joe Shore and Fahey/Klein Gallery, LA

Le photographe de guerre américain Stanley Greene est mort, ont annoncé ce matin plusieurs médias ainsi que Jean-François Leroy, directeur du festival Visa pour l’image. Ce dernier a déclaré: « Stanley vient de mourir. Face à la maladie, il a toujours été très optimiste et a tenté de lutter jusqu’au bout. »

Né à New York, Stanley Greene avait été un militant des Black Panthers avant de se faire connaitre comme photojournaliste, notamment par des reportages en Afghanistan, au Darfour ou au Rwanda. Ses premiers travaux, quant à eux, portent sur les punk de San Francisco, l’ex URSS, la chute du mur de Berlin ou encore la Tchétchénie. Son style se caractérisait par une certaine subjectivité. « C’est au journaliste de lever le voile sur les horreurs du monde », disait-il.

Ancien membre de l’agence française VU, il avait ensuite cofondé l’agence de photojournalisme Noor à Amsterdam, en 2007. Il avait également été l’assistant du célèbre photographe W. Eugene Smith. Son décès est survenu à l’âge de 68 ans à Paris.