En bref

Richard Mosse arrêté en Grèce

Le photographe irlandais Richard Mosse, récent lauréat du prix Pictet 2017 pour sa série Heat Ma...

Le Musée de la Photographie de Charleroi souffle ses trente bougies

Crée en 1987, le Musée de la Photographie de Charleroi fête cette année ses trente ans. «&...

Martin Parr en personne au Metrograph New York

Le photographe britannique Martin Parr, membre de l’agence Magnum Photos, sera en conversation...
PHOTO DU JOUR
Eve Arnold, School for non-violence, Virginia, 1960 © Eve Arnold/Magnum Photos
Eve Arnold, School for non-violence, Virginia, 1960 © Eve Arnold/Magnum Photos

Magnum Photos accueille pour la première fois dans son capital et dans son comité de direction deux investisseurs privés. Il s’agit de  Nicole Junkermann et Jörg Mohaupt, qui ont pour l’occasion crées une branche nommée Magnum Global Ventures. Celle-ci s’occupera de gérer les actifs de Magnum tout en accompagnant sa transition numérique. Les deux investisseurs n’auront aucun pouvoir de décision artistique et droit de regard sur les propriétés intellectuelles, les orientations artistiques de l’agence ou ses nouvelles admissions, Magnum Photos gardant son indépendance et son mode de fonctionnement reposant sur la participation de ses membres-photographes.

Le comité de Magnum Global Ventures se composera de Nicole Junkermann, Jörg Mohaupt, du directeur exécutif David Kogan, du vice-président de Magnum Paris et photographe Thomas Dworzak ainsi que de quatre autres membres.

Ce nouvel agencement survient alors que l’agence connaît depuis plusieurs années des problèmes financiers. Comme l’a indiqué David Kogan au British Journal of Photography : « l’agence ne fait pas de profit et manque d’un management sérieux. Il est temps de dégager de nouveaux revenus pour retrouver une croissance. »

Cette annonce a entraîné le départ du photographe John Vink, membre de Magnum Photos depuis vingt ans, et suggère un bouleversement historique au sein de la célèbre agence.